Gérer une fichothèque avec le logiciel BDF

Configurer le serveur SMTP nécessaire pour l’envoi des fiches

Si après une tentative d’envoi par courriel vous voyez ce : Erreur de commande interne~: Smtp parameters are not initialized (InitError: -1), cela signifie que les paramètres d’envoi SMTP ne sont pas renseignés.

Le logiciel BDF n’inclut pas lui-même de serveur d’envoi de courriels, il faut donc lui indiquer un serveur SMTP à utiliser avec les paramètres de connexion nécessaires.

Cette configuration n’est pas accessible via l’interface d’administration. Elle se fait via un fichier texte contient les différents paramètres. Le chemin du fichier doit être précisé dans le fichier de contexte de l’application avec un élément <Parameter> avec la valeur smtpFile pour l’attribut name. L’exemple suivant est le fichier de contexte présent dans le fichier .war , par défaut le chemin est /etc/bdf/smtp.ini.

Fichier META-INF/context.xml par défaut
<?xml version="1.0" encoding="UTF-8"?>
<Context>
  <Parameter name="bdfConfFile" value="/etc/bdf/bdf-conf.xml"/>
  <Parameter name="smtpFile" value="/etc/bdf/smtp.ini"/>
  <Parameter name="allowAuthentificationSharing" value="false"/>
  <Parameter name="disableLoginPassword" value="true"/>
</Context>

Le fichier de configuration doit contenir les informations organisées sous la forme de couple clé=valeur avec un couple par ligne.

Les clés sont les suivantes :

  • authentification : cette clé est obligatoire, elle indique le mécanisme utilisé pour l’identification au serveur, elle a trois valeurs possibles :

    • none : pas d’identification (cas d’un serveur en local)

    • basic : identification via un nom d’utilisateur et un mot de passe normale

    • pop : identification en se connectant préalablement avec le protocle Pop au serveur

    • ssl : connexion au serveur via ssl avec nom d’utilisateur et mot de passe

  • host : obligatoire, c’est le nom du serveur SMTP

  • port : facultatif, c’est le port du serveur SMTP (25 par défaut ou 465 en cas de connexion ssh)

  • username : obligatoire, sauf en l’absence d’identification, c’est le nom de l’utilisateur

  • password : obligatoire, sauf en l’absence d’identification, c’est le mot de passe

Pour que les modifications soient prises en compte, il est nécessaire de relancer l’application.

Voici quelques exemples de fichier de configuration :

accès au serveur local sans identification
authentification=none
host=localhost
accès classique
authentification=basic
host=smtp.mon-hebergeur.com
username=mon_compte
password=mon_mot_de_passe
accès SSL en utilisant un compte GMail
authentification=ssl
host=smtp.googlemail.com
username=mon_compte@gmail.com
password=mon_mot_de_passe_gmail

Point important : l’accès ssl peut se faire avec un serveur possédant un certificat auto-signé, BDF ne demandant pas de confirmation.